Une séance de massage bien-être…

Une séance de massage bien-être…

Confier son corps à un praticien (un inconnu) n’est pas évident pour tout le monde, se dénuder, s’allonger sur une table sans vraiment savoir à quoi s’attendre demande une mise en confiance et un savoir-être de la part du praticien. Si certains sont adeptes des salons de massages, le premier massage bien-être est souvent l’occasion d’un cadeau, d’une surprise, moment qui reste rare et privilégié.

Les bienfaits...

Il faut distinguer les bienfaits d’un massage à deux niveaux: le corps et le psychisme. La relaxation étant la première attente en général, de nombreuses sensations ou émotions émergent d’une séance de massage.  Les effets sont uniques et propre à chacun en fonction de l’état du moment (fatigue, douleurs, soucis…), de la prestation choisi (massage du corps ou juste des pieds par exemple),  du toucher (doux ou en profondeur) et de l’attente vis-à -vis du massage et du praticien. Autrement dit, ce n’est jamais pareil et cela évolue et change avec son expérience de « massé », le corps se souvient, s’adapte, s’ouvre à de nouveaux ressentis et c’est là qu’émerge cette sensation de bien-être et d’harmonie intérieure qu’il est difficile de ne pas mettre avant lorsque l’on vend du bien-être!

Le toucher procure une sensation de bien-être, (et oui encore ce terme passe-partout mais difficile de ne pas l’employer ici)  et il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur ce que l’on ressent, j’entend souvent: « ça m’a fait du bien, je me sens relaxé, je crois que je me suis endormi… « comme si l’espace d’un instant, on s’oubliait pour mieux ressentir son corps.  Les tensions musculaires s’apaisent, le corps se détend et le mental s’évade. Si on a le sentiment d’être passé à côté et que le massage est raté car cela arrive, vous n’étiez peut-être pas au bon endroit ou ce n’était pas le jour. Ce n’est pas grave, l’appétit vient en mangeant, idem pour le bien-être.

Et le cadre...

Pour profiter pleinement de ce moment de détente, on doit se sentir à l’aise, et pour cela l’information concernant la prestation doit être clair et la pudeur doit être respecté, il est important de laisser le choix  d’être couvert ou non pendant le massage. Aucune question ne doit rester en suspens lorsque la prestation commence (la durée du massage, la musique, la possibilité d’aller aux toilettes, de se doucher…) et l’environnement doit être calme et accueillant.

Les contre-indications doivent être précisées, et un petit questionnaire sur l’état général doit être posé, car un début de grossesse ne se voit pas, une douleur non plus. Cela permettra au praticien d’adapter son toucher,  de proposer la technique la plus adaptée et d’éviter certaines zones du corps, parfois le massage pourra être refusé pour des raisons de précautions.

Si toutes ces précautions sont respectées et que le cadre professionnel est posé, vous serez serein pour profiter d’une séance de massage.

Vous faire du bien, voila le grand projet du massage bien-être, vous accompagner, la mission du praticien.

3 Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.